On a testé l’hoverboard…

Véritable phénomène de mode auprès des enfants mais aussi de quelques adultes, il n’est désormais pas rare de croiser des personnes perchées sur leur hoverboard dans les rues de nos villes. Et alors que les fêtes de Noël approchent à grand pas, ce skate électrique devrait être, une fois encore, l’un des musts au pied du sapin. Alors comment résister à l’envie, nous l’avons testé pour vous. On vous dit tout.

Stop à l’appréhension, place à l’intuitivité

Avant de grimper sur l’appareil, nous avons bien entendu voulu en comprendre le fonctionnement. Cette planche à deux roues positionnées parallèlement fonctionne grâce à ces moteurs gyroscopiques dont les capteurs vont avant tout conserver l’équilibre de l’appareil. Une impulsion vers l’avant permet de faire avancer le gyropode, vers l’arrière pour reculer. Jusque-là tout va bien. Pour tourner ça pourrait bien se compliquer, car pour aller droite par exemple, il faut donner une impulsion en avant avec le pied gauche. Voilà pour la théorie.

Dans les faits, l’appréhension à monter pour la première fois sur un hoverboard est pourtant bien présente. Et s’il est évidemment recommandé de se tenir droit et tendu, force est de constater que l’ambiance est légèrement à la crispation et pour un premier test il est préférable de conserver un point d’ancrage.

Et pourtant après seulement quelques minutes, on commence à réellement maîtriser son équilibre et à prendre confiance en soi. Mieux encore, le déplacement en lui-même devient plutôt intuitif, que ce soit pour avancer, reculer ou tourner. Une bonne surprise donc. Pourtant assez prudents, après 15 à 20 minutes d’overboard, nous nous sommes lancés sur de belles accélérations.

Résultats : le côté fun est bien présent, même pour des grands enfants, et les sensations agréables. Sachez toutefois que pour une utilisation optimale, il vaut mieux miser sur un hoverboard de qualité. Malheureusement, c’est assez peu le cas pour les modèles les plus répandus que l’on peut trouver aux alentours de 150€. Pour éviter les problèmes de batterie et les pannes, il faut mieux investir dans un bon appareil qui coûtera à partir de 250€.

Et si on tentait l’hoverkart ?

Après ce test positif, nous avons creusé un peu le sujet et nos investigations nous ont menées vers l’hoverkart, un kit à adapter sur l’hoverboard qui permet de le transformer en kart. Doté d’un siège, et d’une structure en acier à fixer sur le skate électroque et d’une roue avant, l’idée est particulièrement séduisante.

A quelques centimètres du sol, le principe est d’actionner l’appareil avec des poignées fixées aux roue de l’hoverboard. A n’en pas douter les sensations de vitesses doivent être aux rendez-vous, et on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec Mario Kart. Notre prochain test probablement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *